Il y a de nombreux cas dans l`expérience des sœurs, un journaliste a été informé le soir dernier, de femmes essayant d`assurer la protection de la crèche pour leurs nourrissons afin qu`ils puissent être libres pour le plaisir. Une fois, une jeune femme donna à ses enfants les soins des sœurs, et lorsqu`ils furent interrogés, ils leur racontaient franchement qu`elle était en route pour une patinoire. [11] «J`ai beaucoup de clients qui disent qu`ils mettent leur bébé dans la pépinière parce qu`il a besoin de stimulation, et en fait ce n`est tout simplement pas vrai», dit-elle. “Ce que les bébés ont besoin est de faire un attachement à des personnes particulières et ils ont besoin de quelqu`un pour les aider à gérer leurs émotions et leurs sentiments et leurs corps et comment faire face au stress et à la façon de gérer eux-mêmes. Tout cela est d`être avec une personne responsable-quelqu`un qui apaise quand vous avez besoin apaisant, qui joue quand vous en avez besoin. En Grande-Bretagne, près de 250 000 enfants de moins de trois ans fréquentent des pépinières à plein temps, a ajouté Biddulph, et le gouvernement travailliste a fait de l`expansion des pépinières un élément clé de sa politique familiale. À cette fin, il a créé plus de 1,2 million nouveaux lieux de garde pour les enfants les plus jeunes depuis son arrivée au pouvoir en 1997. «Le gouvernement de Blair est tout au sujet de contrôle-monstrueux», dit Biddulph. “Ils veulent des femmes qui travaillent et des bébés dans des crèches. Ils ont même un «programme d`enfant en bas âge» dans lequel «boîtes de développement» sont cochées.

Qui parle pour les valeurs humaines dans tout cela? Une jeune femme qui avait travaillé avec Tata brièvement en 2010 a témoigné que Tata l`a parfois laissée seule avec une douzaine d`enfants pendant des heures à la fois et que quand elle est arrivée le matin, l`endroit avait parfois des “couches sur le sol, vomir sous le parc.” Une fillette de sept ans a dit aux jurés que Tata avait une fois emmené les enfants plus âgés à Mcdonald`s tandis que les plus jeunes dormaient à la maison. Un voisin a décrit plusieurs fois quand elle avait frappé à la porte de Tata et personne n`a répondu, même si elle pouvait entendre les enfants à l`intérieur. Les frais que vous chargez fourniront la base financière de votre entreprise et de vos revenus. Ils doivent être compétitifs sur votre marché, raisonnables et abordables pour les parents, et aussi juste pour vous. Vous devez considérer une variété de questions, y compris vos coûts, le profit que vous voulez faire, les taux en cours dans votre région et ce que les familles que vous ciblez peuvent se permettre. Fixer vos taux, expliquer-et souvent justifier–les parents, puis collecter l`argent font tous partie de l`activité de garde d`enfants. Il poursuit: «imaginons que ce soient de petits effets. Mais imaginons une classe de réception de 30 enfants dans laquelle les deux tiers d`entre eux ont de petits effets qui les rendent un peu plus agressifs et désobéissants… par rapport à une autre classe de 30 dans laquelle seulement 10% d`entre eux le font. Est-ce que ces enseignants vont faire plus de temps à gérer et moins de temps d`enseignement? Ces terrains de jeux vont-ils être moins amicaux? Ces quartiers vont-ils être touchés? Une autre question qui a un impact sur les problèmes de garde d`enfants est le nouveau marché mondial de 24 heures. Les professions avec un grand nombre d`employés qui travaillent la nuit et le week-end–comme le concierge, l`hospitalité, le service à la clientèle et le soutien technique–connaissent une croissance substantielle, et les travailleurs dans ces domaines trouvent l`obtention d`un garde d`enfants de qualité même plus grand défi que leurs homologues de 9 à 5. En gardant leur identité secrète, Aubert a permis aux femmes de maintenir leur place dans une société respectable.

Les sœurs ont gardé le contact avec les mères d`enfants dans leur garde, qui étaient libres de les récupérer si leur situation le permettait. L`existence de la crèche rendait plus facile pour les femmes de garder leurs bébés plutôt que de les donner à des soignants d`État ou privés. Après avoir dirigé une maison fondatrice pendant de nombreuses années, Aubert était trop conscient des pressions exercées sur les mères célibataires, et des longueurs auxquelles ils étaient parfois entraînés.

Share:Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest